Avec le projet de loi TAUBIRA on touche le fond !

À la une Actualités parlementaires

Non content d’avoir massivement augmenté les impôts, avec une augmentation de la TVA dont le taux atteindra 20% au 1er janvier prochain, l’augmentation des cotisations retraites des salariés, la réévaluation des droits de mutation et la suppression des réductions d’impôts pour les familles ayant des enfants dans le secondaire ; non content de ne pas engager une vraie réforme des retraites, non content d’avoir aboli toutes les lois pénales de la précédente majorité, nous atteignons avec ce projet de loi le comble de l’indécence…

En effet, le projet de loi que concocte Madame TAUBIRA prévoirait que les collectivités devront « garantir l’accès effectif des personnes condamnées aux droits sociaux ». Ainsi, des délinquants passés par la case justice pourraient se voir octroyer automatiquement le RSA par le Conseil Général, tout comme des aides à l’emploi ou au logement.

L’autre dispositif  pour le moins dangereux, c’est la suppression de la révision automatique du sursis simple. Ce mécanisme aurait pour effet de faire chuter artificiellement le taux de récidive. En effet, en supprimant l’automaticité de la peine, le projet de loi TAUBIRA aura pour effet de vider les prisons !

La dernière aberration de ce projet c’est la disposition selon la quelle le juge d’application des peines décidera, seul, du devenir du délinquant, alors que depuis l’affaire Outreau, la collégialité est présentée comme le rempart à l’erreur judiciaire.

J’espère que les Français et a fortiori les marseillais comprendront qu’avec la gauche la France s’enfonce inexorablement dans le déclin.

En 2014, il faudra réagir, sinon ce sera trop tard !

 

Copyright 2016 - Guy Teissier, Député, Vice-Président de la Métropole Aix-Marseille-Provence & Président du Conseil de Territoire Marseille-Provence | mentions légales